Le produit
du mois


LE FROMAGE DES PYRENEES


en savoir plus

L'actualité
gastronomique

Foire de Tarbes

Avril
en savoir plus

LocalAkt - Un nouveau partenaire

Avril
en savoir plus

Rejoignez Mon Païs Gourmand sur Facebook et cliquez sur J'aime !

Décembre
en savoir plus

Vous êtes ici : Accueil / L'agenda / détail d'un évènement : La Noire d'Astarac Bigorre ...

 

Nom de l'évènement Mois Type Lieu
La Noire d'Astarac Bigorre Novembre Evnement Hautes-Pyrénées 

 La poule noire en route vers l'AOC

Les éleveurs de la poule noire gasconne viennent de rencontrer leurs partenaires pour un tour d'horizon sur la filière. On se dirige à grands pas vers l'excellence.
La ferme-auberge de Thierry Dubarry, lui-même producteur, a accueilli la journée de rencontre de la poule noire. Une journée importante pour les éleveurs : il s'agissait de présenter la filière aux partenaires institutionnels (conseils départementaux 65 et 32, conseil régional, chambres d'agricultures…), ainsi qu'à leurs clients (restaurants, volaillers, bouchers…). Pour cela, rien de tel qu'une visite sur le terrain, en l'occurrence à la ferme de Sophie Defis et Laurent Bonin, également éleveurs de porc noir, qu'on ne présente plus. Partout, des poules noires en liberté, survolées ce jour-là par les premières grues cendrées, qui débutent leur hivernage sur le lac. Devant un parterre de personnalités chaussées de surbottes pour éviter la boue, Sophie et Laurent ont expliqué, montré, fait voir : la poule noire, commercialisée sous l'appellation un peu barbare de Noire d'Astarac-Bigorre (NDLR : la noire gasconne étant la race), ne mange pas n'importe quoi : que des céréales produites sur la ferme. On ne l'enferme pas non plus : la petite noire a le tempérament gascon, on ne lui fait pas faire ce qu'on veut. Elle est libre et sa qualité s'en ressent grandement, il va sans dire. Bref, le cahier des charges de la filière est très strict : «On vise l'excellence avec cette poule, poulets, chapons et œufs. Et donc l'AOC», souligne Sophie Defis. En douze ans, la noire a fait bien du chemin : «En 2003, nous avons créé l'Association de la poule noire, explique son président Jean-Paul Serres. Nous en étions alors au stade de la sauvegarde, avec une poignée d'éleveurs groupés autour de Jean Dupont. Douze ans après, nous sommes aujourd'hui 25 éleveurs, avec une production de 10.000 volailles dont 3.000 chapons. Nous recrutons 2 à 3 éleveurs supplémentaires tous les ans». La noire d'Astarac-Bigorre a fait du chemin. C'est peu de le dire (voir encadré). Comme son copain le cochon noir, la petite poule noire fait partie, désormais, des produits emblématiques et phares de la Bigorre. Un produit d'exception, au même titre que le haricot tarbais ou le veau gascon, entre autres. La rencontre qui a eu lieu était donc celle de la démonstration du meilleur.

Où trouver la poule noire ?
Un produit aussi exceptionnel ne reste pas longtemps confidentiel : la poule noire a conquis Rungis et certains grands restaurants parisiens. On la trouve aussi sur les plus grandes tables de Bigorre, comme L'Aragon ou L'Embrun à Lannemezan. On la retrouve aussi chez les volaillers comme Escalière à Brauhauban, Hornaet au Marcadieu (boutique des Produits du terroir), à La Ferme en direct à Lourdes, Ribour à Tournay. Pour les fêtes, les chapons se préparent : là encore, un produit absolument phénoménal qu'il est prudent de réserver un bon moment à l'avance.

Source : Nouvelle République des Pyrénées du 21/10/2015

Chambre de Commerce et d'Industrie de Tarbes et des Hautes Pyrénées Chambre d'Agriculture des Hautes Pyrénées Conseil Général des Hautes Pyrénées

Mentions légales l Contacts l Signes officiels de qualité